Ecrivains-en-herbe


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corynn
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10582
Age : 53
Localisation : Gascogne, Oléron & Bretagne
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Mer 14 Déc 2011 - 11:47

Le Noël de Joëlle

Clara Nourse était fébrile. Elle avait convoqué tous les ours de la maisonnée afin d'organiser avec eux la plus belle fête de Noël pour son humaine. Il est vrai que Joëlle ne touchait plus terre depuis plusieurs semaines et commençait sérieusement à se sentir fatiguée.
Il y avait, dans la famille Nourse de Clara un tout nouveau venu qui ne connaissait pas encore très bien l'humaine qui vivait avec eux. Celui-ci ne comprenait pas l'excitation de sa copine Clara, car l'expérience qu'il avait des humains n'était que médiocre.
- C'est vrai quoi ! Ils sont contents quand ils nous ont. Nous, on croit qu'ils vont nous faire des tas de câlins, de confidences, et puis non. Ils se contentent de nous poser dans un coin, sur un lit ou une étagère, puis ils nous oublient et nous laissent prendre la poussière.
À ces mots, Clara s'insurgea :
- Ce n'est pas parce que tu as vécu une mauvaise expérience que tu dois mettre tous les humains dans le même pot de miel !!! Je t'assure qu'il y a des gens bien, très bien même sur cette planète ... il suffit de persévérer, voyons ! Il est vrai qu'ici, nous sommes privilégiés car Joëlle est particulièrement adorable !
- M'ouais, tu as sans doute raison, s'excusa Théodore, puisque tel était son prénom. Bon, dis m'en un peu plus sur ton humaine qui est teeeeellement gentiiiiiiille et adooooorable, ajouta-t-il d'un petit air facétieux.
- Donc voilà, reprit Clara : l'idée est de préparer dans le plus grand secret, cela va de soi, une jolie fête de Noël pour Joëlle. Elle se donne sans compter pour nous, travaille d'arrache-patte à ses romans qui se vendent comme des petits pots de confiture… à la myrtille, ma préférée… s'occupe de sa fille, de ses plantes ... j'en passe et des meilleures alors, il n'est que justice que nous fassions un petit quelque chose pour la remercier, non ?
- Ben dis donc, elle est si gentille que ça ta Joëlle ? demanda Théo quand même impressionné.
Nono coupa la parole à sa copine Clara et répondit avant elle.
- Elle est mieux que ça notre humaine ! Elle est jolie comme un cœur et elle connait les goûts de miel préférés pour chacun d'entre nous. Moi, c'est le miel de colza.
- Vous croyez qu'elle m'offrira du miel de châtaignier ? osa espérer Théo.
- Pas si tu continues à te méfier d'elle et que tu ne vois pas à quel point elle est adorable, lâcha Clara.
- Oh, alors je vais vous aider à préparer la fête de Noël de Joëlle. Tiens, c'est rigolo ça, le Noël de Joëlle ! s'exclama Théo en pouffant dans sa grosse patte. Vas-y Clara, explique-nous ton plan !
- Eh bien ... mais, je viens d'avoir une nouvelle idée grâce à toi, Théo !
- À moi ??? s'étonna-t-il en rougissant. Comment ça ?
- Le Noël de Joëlle ... ça swingue pas mal comme titre de chanson, non ? dit Clara.
- Ou pour un roman, surenchérit Nono.
- Ah ouais ... ce serait chouette ! reprit Théo.
- Bon alors quoi, on fait une chanson ou un roman ? demanda Théo après un petit temps de réflexion.
Clara voulu faire plaisir à Nono, sans se douter que Nono ferait de même.
"Une chanson", dit Nono en même temps que Clara s'écriait joyeusement "Un roman" ! Tous les trois éclatèrent de rire.
- Je propose de réunir tous les ours de la maison et de procéder à un vote, dit Théo. Nous n'aurons pas assez de temps pour écrire les deux, malheureusement !
- Super idée, s'exclamèrent Nono et Clara.
Ainsi fut fait. Nono battit le rappel et tout ce petit monde se retrouva dans la cuisine, tandis que l'humaine de leur cœur était partie pour son travail.
La proposition enthousiasma toute la famille Nours, ce qui fit comprendre à Théo que leur Humaine devait vraiment être quelqu'un d'exceptionnel. En fin de compte, ce fut la chanson du Noël de Joëlle qui emporta l'unanimité, car, comme le fit si bien remarquer Clara : "Laissons à Joëlle ce qui appartient à Joëlle, l'art magnifique du roman, et restons les pattes bien sur Terre pour faire ce qui nous convient le mieux : la poésie des mots, la magie des chansons". Tout le monde applaudit !
S'en suivit un brouhaha indescriptible car chaque Nours voulu se faire entendre en premier. D'un claquement de patte, Clara les fit taire. Afin de trouver les mots justes pour leur texte, Nono proposa de réunir tout ce que Joëlle appréciait dans la vie : sa fille adorée, ses fleurs, ses livres, eux ... bien sûr, etc.
- Je crois qu'il nous faut du carburant pour écrire cela, dit Clara, si nous ne voulons pas nous retrouver à cours d'idées. Notre gentille humaine a acheté un gros pot de miel toutes fleurs qui est dans le placard, et aussi du pain d'épices ainsi qu'une bouteille de bon lait bien crémeux. Je propose qu'on discute, tout en mangeant, des rimes qu'on pourra faire ensemble.
Bien sûr tous les Nours furent d'accord, mais à la fin de l'après-midi, s'ils avaient tous le bout du museau poisseux, aucune rime n'avait été écrite ! Joëlle fut bien surprise de trouver sur la table de la cuisine son gros pot de miel complètement vide et des miettes de gâteau. Elle voulut faire les gros yeux à Nono dont elle connaissait la légendaire gourmandise, mais Clara lui sauta dans les bras pour lui faire un câlin, et sa colère s'envola aussi vite.
- Je ne sais vraiment pas ce que je ferais sans vous, mes Nours adorés ! dit-elle toute émue.
- C'est plutôt à nous de dire ce genre de choses ... certifièrent Clara et Nono en chœur. Que deviendrions-nous sans toi ? Tu es si attentionnée à notre égard, si gentille, si ...
- Taratata ! l'interrompit Joëlle. Disons que nous formons une famille très insolite mais ô combien aimante ...
- Oui, c'est bien cela, admit Nono. D'ailleurs, que pourrions-nous faire pour te combler à Noël ?
Clara lui fit les gros yeux. Il allait vendre la mèche, avec sa langue trop bien pendue !
- C'est merveilleusement adorable à vous, mon Nono mais je suis déjà tellement comblée que je ne désire rien de plus ...
Nono fit la moue, déçu.
- Mais ... si tu devais choisir quelque chose, que souhaiterais-tu ?
- Tout simplement être avec vous tous et Florie, pour faire la fête autour d'un magnifique sapin en motte tout décoré et scintillant. Bien sûr, la porte de la maison resterait ouverte, comme ça, tous les amis qui auront envie de participer à notre bonheur pourront pousser le portillon bleu, et rire avec nous ! Mais vous savez, je suis fatiguée après cette grosse journée au travail, aussi je vais me prendre un bon bain pour me délasser.
Le lendemain, après le départ de Joëlle, Clara réunit de nouveau la famille Nours. Elle était toute belle dans sa petite robe rose avec son joli nœud. Sur la table, elle avait préparé une feuille de papier épais, l'encrier et sa plume de corbeau favorite, celle avec laquelle elle avait écrit à quatre mains l'histoire de son humaine. Elle prit le temps de dévisser le bouchon de l'encrier, puis, dans un charmant sourire, invita les Nours à la réflexion.
- Mes amis, je vous écoute : quel seront les premiers vers ?
Nono, dans son coin, fredonnait.
- Chante plus fort, lui intima Clara.
- Vraiment ? Ce n'est qu'un premier jet, je ne sais pas trop ... j'ai peur que cela fasse un peu ...
- Un peu trop "gnan-gnan" ? demanda Théo.
- Exactement ! reprit Nono.
- Mais vas-y donc, gros bêta ... insista Clara.
Nono s'éclaircit la voix et se lança :
- En ce merveilleux jour de Noël,
Permets-nous très chère Joëlle,
D'exprimer à travers ces quelques mots ...
- Et ? La suite ? s'impatientèrent les Nours
- Ben ... c'est tout pour le moment ! s'excusa Nono.
Fantasia, la magnifique chienne de la maison qui s'était conviée à la réunion secrète, ne put s'empêcher de prendre la parole, de son magnifique accent écossais :
"En ce merveilleux jours de Noël
Permets-nous, très chère Joëlle
De déterrer tous les os du jardin
Pour les cacher sous ton beau sapin"
- À vous la suite, les Nours !
Clara tirait la langue pour bien noter tous les mots. Nono leva la patte.
- Je peux, je peux ?!
- Oui, mais laisse-moi le temps de finir de tout noter, mon bon Nono !
Théo ne voulut pas être en reste et avant que Clara ne pose le point final, s'écria :
- Ô Joëlle, toi qui es si belle
Qui nous offre les meilleurs miels
Qui fais de nous les ours les plus heureux ...
- Mais c'était mon tour ! s'emporta Nono.
- Allons, allons, dit Grignotte ... pas de disputes !
Et il continua
... que de toi nous sommes tous amoureux !
Tu es la plus gentille des humaines
Et c'est bien pour ça qu'on t'aime !
- À moi ! à moi, hurla Nono.
- Attend, je n'ai pas fini de tout écrire, répondit Clara en trempant sa plume dans l'encrier... qu'on-t'-ai-me ! Voilà !
Fantasia intervint :
- Amoureux ? Non, je ne crois pas que ce soit une bonne idée ! Qu'en dis-tu ma Clara ?
- Hein ? Attends voir que je relise tout ça !
- Ben ... pourquoi on pourrait pas être amoureux de Joëlle, nous ? demanda Théo, tristounet.
- Eh bien parce qu'entre une humaine et un nours, il ne peut exister d'histoire d'amour au sens propre du terme, lui expliqua Grignotte.
- Mais si, puisque tout le monde l'aime, Joëlle ! Quand on aime, c'est qu'on est amoureux ! insista Théo.
- Fantasia a raison pourtant, dit Grignotte. Par exemple, on aime sa maman, mais on n'en est pas amoureux. Il n'y a que dans un couple qu'on peut être amoureux.
- Bon, ben, il faut changer alors ? demanda Clara.
- Oui, moi je sais, moi je sais, s'exclama Nono tout excité.
- Qui fait qu'on est tous beaux à tes yeux ! déclama-t-il très fier.
- Super ça ! certifia Théo en applaudissant de ses 4 pattes.
- Je pense que cela suffit, non ? dit Clara en secouant sa patte. je commence à avoir une crampe, moi !
- Et pourquoi ne pas lui chanter en accompagnant notre texte d'une petite chorégraphie ? suggéra Noisette.
- Non, attendez ! dit soudain Clara. Il manque quelqu'un dans ce poème ! Nous avons oublié notre petite Florie !
- Oh la la, heureusement que tu es là, dit Nono tout penaud.
Toute excitée, Clara continua.
- Que diriez-vous de :
Pour toi le regard de Florie,
Est plein d'amour qui fleurit.
- Et on finit en disant :
Pour notre humaine Joyeux Noël
De tous les Nours pour Joëlle... ?
Ce qui donnera à mettre en chorégraphie :

"En ce merveilleux jours de Noël
Permets-nous, très chère Joëlle
De déterrer tous les os du jardin
Pour les cacher sous ton beau sapin
Ô Joëlle, toi qui es si belle
Qui nous offre les meilleurs miels
Qui fais de nous les ours les plus heureux ...
Qui fais qu'on est tous beaux à tes yeux
Tu es la plus gentille des humaines
Et c'est bien pour ça qu'on t'aime !
Pour toi le regard de Florie,
Est plein d'amour qui fleurit.
Pour notre humaine Joyeux Noël !
De tous les Nours pour Joëlle."

- Alors, ça vous plaît ?
En guise de réponse, tous les Nours se mirent à danser une farandole endiablée.
- Je pense que ça leur plaît, affirma Noisette
- Par-fait !!! soupira Clara, la patte endolorie. Je propose que nous attendions demain pour la choré car ils sont bien trop excités ...
- Tu as raison, ajouta Grignotte.
Le lendemain, toute la famille Nourse était au rendez-vous. Clara se tenait, comme de bien entendu, au poste de professeur de danse.
- Je vous propose, dit-elle à la ronde, la chorégraphie Miel sur tranche de pain d'épice. Ça fait comme ça.
Et elle bougea langoureusement comme on balade une cuillère de miel sur une tartine.
À la fin de la journée, les ours étaient épuisés mais ravis : leur numéro de danse était parfaitement au point, au poil près ! Maintenant, la partie la plus délicate les attendaient : patienter encore quelques jours jusqu'à la veillée de Noël, sans que Joëlle ne devine rien.
Leur humaine s'étonna pourtant de leur étonnante bonne humeur et voulut en savoir un peu plus.
- Ben quoi ? lui affirma Théo, c'est à cause de ce que vous les humains appelez "L'esprit de Noël" ! Clara m'en a touché 2 mots l'autre soir et il est vrai que c'est bien plus agréable de vivre ainsi dans une bonne entente, non ?
- Oui, bien sûr ... tu as raison ! répondit Joëlle néanmoins dubitative.

Il faut dire que Joëlle connaissait bien ses Nours et qu'elle se demandait quelle idée ils avaient pu inventer. Même Fantasia lui paraissait bizarre. À la fin elle finit par s'inquiéter. Sa fille ne paraissait pas être au courant. Alors, la veille de Noël, elle prit Clara avec elle dans son lit et lui dit :
- Que se passe-t'il donc dans cette maison ? Il me semble qu'il y a de la cachotterie dans l'air. Est-ce que quelqu'un est malade et que vous ne voulez pas me le dire ?
- Oh non, ma jolie Humaine Chérie, tu sais, c'est tout le contraire.
- Comment ça ? demanda Joëlle.
- C'est juste une explosion d'amour ! expliqua Clara en fourrant sa truffe dans le cou de son amie, avant de s'endormir.
Joëlle resta éveillée un long moment à écouter la calme respiration de sa petite Nourse, avant que Dame Morphée ne vienne la prendre dans ses bras.
Le lendemain matin, une délicieuse odeur de chocolat chaud réveilla Joëlle. Cela l'affola quelque peu : elle connaissait bien son Nono si gourmand ! Elle dévala les escaliers qui menaient à la cuisine, espérant secrètement la retrouver telle qu'elle était la veille au soir. Sur le seuil, elle resta bouche bée : toute la famille Nourse se tenait là, autour d'une table jonchée de délicieuses gourmandises.
Florie arriva derrière sa maman et ouvrit de grands yeux.
- Joyeux Noël à toutes les deux ! s'écria la famille Nours dans un bel ensemble.
Puis Clara se mit devant ses compagnons, et d'une patte alerte, lança le début de la chorégraphie. Tout le monde se mit à danser en chantant d'une seule voix le poème pour leur humaine favorite. Ce fut très réussi !
De surprise, Florie en lâcha sa tartine dans son bol ! Joëlle ne bougeait pas d'un poil, les yeux grands ouverts !
Les Nours, tout à leur numéro ne percevaient guère l'émotion pourtant palpable qui régnait dans la cuisine.
Quand le spectacle fut fini, Florie et sa mère se regardèrent émues aux larmes. Puis, elles se mirent à applaudir à en avoir mal aux mains. Clara et ses compagnons saluèrent et envoyèrent des bisous aux deux humaines de leurs cœurs.
- "Joyeux Noël !" s'écrièrent les Nours accompagnés de tous les animaux de la famille.
- "Joyeux Noël à vous aussi !" s'exclamèrent Joëlle et Florie à leur tour.
Pendant que la jeune fille s'asseyait à même le sol pour ouvrir les cadeaux qui lui avait apporté le Père Noël, Clara grimpa sur les genoux de Joëlle et se nicha dans ses bras câlins.
- Cette petite fête, c'est pour te remercier de tout l'amour que tu nous donnes, de ta générosité, de ton humour, de ton amour, des pots de miel que tu n'oublies jamais de nous acheter, et aussi pour toutes les caresses que tu nous prodigues. Tu es à tout jamais notre humaine préférée !
Puis elle ajouta dans le creux de son oreille :
- Je t'aime ma Joëlle ! Très très bon Noël à toi !
Théo et Nono qui ne voulaient pas être en reste firent un discret clin d'œil aux autres Nours et soudain, Joëlle fut entourée et submergée par ses amis poilus. D'elle, on n'apercevait plus que la racine de ses cheveux ! Ce n'était que câlins, bisous et tendres caresses échangées. Florie s'arrêta un moment de s'occuper de ses cadeaux et dit :
- Mais laissez-la donc respirer, bande de petits sapajous !
À contre cœur, ils desserrèrent leur étreinte et Joëlle put enfin parler :
- Merci mes petits Nours ! Vous m'avez offert là le plus beau des cadeaux de Noël ! Et si nous passions au petit-déj, à présent ?

Est-il besoin de préciser qu'une véritable ovation accueillit ses paroles ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thymeur.fr
Corynn
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10582
Age : 53
Localisation : Gascogne, Oléron & Bretagne
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Mer 14 Déc 2011 - 11:48

Voilà les copines, je vous ai remis au propre la petite histoire que Babou et moi avons offert à notre Joëlle que vous connaissez toutes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thymeur.fr
Claudy
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 77
Localisation : rhône
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, écriture et tellement d'autres choses
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Mer 14 Déc 2011 - 11:58

C'est très beau , Corynn et Babou , bravo à toutes les deux . Notre Joelle va être contente I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://entre-ciel-et-plume.chez-alice.fr/index.html
Babou
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6626
Age : 54
Localisation : Correns, VAR.
Emploi : femme de ménage, entre autres !
Loisirs : tous les petits plaisirs de la vie !
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Mer 14 Déc 2011 - 12:33

Merci, ma Claudy !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Corynn
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10582
Age : 53
Localisation : Gascogne, Oléron & Bretagne
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Jeu 15 Déc 2011 - 15:32

Merci Claudy !

Oui, tu as raison. Joëlle a été ravie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thymeur.fr
karameltendre
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8533
Age : 50
Localisation : Tarn
Emploi : mère au foyer
Loisirs : Jardinage, astronomie, histoire ancienne, etc.
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Dim 20 Oct 2013 - 9:42

Très beau conte de Noël Corynn et Babou.
Merci à vous pour cette très belle histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://emoticones.editboard.com/index.forum
Corynn
Moulin à paroles
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10582
Age : 53
Localisation : Gascogne, Oléron & Bretagne
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   Mar 22 Oct 2013 - 6:20

Et merci à toi, Karamel !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thymeur.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Noël de Joëlle - de Babou et Corynn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Copie ergo babou
» dans la meme idée ...tous mes fap! merci le forum pour l'idée des cd.
» Où acheter des vêtements ?
» Ma Babou à 2 mois et demi, lévrier.
» Quelle marque pour cet effet?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecrivains-en-herbe :: Ecriture, pour déposer vos textes, donner et recevoir des conseils. :: Les textes des membres du forum :: Corynn-
Sauter vers: